Extranet Presse Blog
Partager :
26/04/2022

Veille Technique et Sociale

La Veille Technique et Sociale est une expression désignant l'ensemble d'un processus associant les méthodes de gestion urbaine et sociale de proximité (GUSP) et de gestion immobilière, appliquées à la mise en œuvre périodique et renforcée de la gestion de la quotidienneté des résidences de logements les plus dégradées. 

Il s'agit d'un terme relativement récent puisqu'il a commencé à être utilisé par l’Etablissement Public Foncier d'Ile-de-France (EPFIF) pour désigner l'accompagnement proposé par Ozone et Espacité dans les plans de sauvegarde (PdS) des ORCOD-In (Opérations de Requalification des Copropriétés Dégradées d'Intérêt National) de Clichy-sous-Bois, Grigny et plus récemment Mantes-la-Jolie. L'expression s'est ensuite étendue et constitue un champ spécifique de l'accompagnement par un opérateur des copropriétés les plus dégradées. 

La VTS consiste en la mise en place d'un ensemble d'outils de veille permettant de répertorier et suivre les dysfonctionnements techniques et sociaux d'un ensemble d'habitation, puis d'accompagner leur résolution en soutien à leur gestionnaire. Elle se met en place dans un contexte de gestion de l'attente, entre la prise en considération des problématiques de l'ensemble immobilier et l'arrivée des travaux définitifs.  

Elle inclut la réalisation d'un certain nombre d'actions afin de renseigner ces outils de veille (tours de quartier, tours d'immeubles, diagnostics en marchant...), le positionnement de l'opérateur en tant que relai principal des signalements (numéro de téléphone et adresse mail à disposition des habitants, permanences...), l'appui au déclenchement de prestations pour la résolution des problématiques et le suivi de la réalisation de ces prestations, la participation à des réunions techniques et partenariales, la formalisation et le développement d'un programme d'action à différentes échelles (sensibilisation, etc) afin d'amener les résidences vers une meilleure gestion de la quotidienneté. 

Pour appuyer ses actions et permettre la réalisation de prestations dédiées à la quotidienneté, elle bénéficie dans certains cas d'un fonds de subvention spécifique de l'Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat (ANAH). 

La VTS s'inscrit en complément d'actions dédiées au redressement financier et technique de la copropriété et à l'accompagnement social des résidents. Elle constitue encore à ce jour une expérimentation innovante mais a vocation à voir cette démarche généralisée pour le traitement de l'ensemble des copropriétés dégradées.