Extranet Presse Blog
Partager :
17/12/2021

Une nouvelle mission pour Espacité : l’organisation d’un cycle d’ateliers thématiques, associant une diversité d’acteurs, pour approfondir la réflexion et accompagner l’intervention des bailleurs sociaux en territoires détendus et cœurs de ville

Dans la suite des actions menées depuis une dizaine d’années, l’USH et les fédérations souhaitent poursuivre sa mobilisation pour faciliter l’intervention des bailleurs sociaux dans les territoires détendus, compte tenu de leurs spécificités. Elles ont donc décidé d’initier un cycle d’une dizaine d’ateliers sur l’année 2022, permettant d’approfondir différentes thématiques. Ces ateliers ont vocation à la fois à permettre d’approfondir la connaissance des enjeux, mais aussi de faciliter les liens entre les acteurs territoriaux et notamment entre les bailleurs et les collectivités locales, en vue d’encourager les expérimentations partenariales.

Espacité s’est vu confier la mission d’organiser ces ateliers et de mener les travaux de capitalisation qui en découleront. Pour réaliser cette mission, l’agence s’est associée avec Marie Mondain, qui vient de soutenir ce mois-ci sa thèse intitulée "Les organismes HLM à l'épreuve de la décroissance urbaine". Ce partenariat s’inscrit dans la volonté de l’agence de travailler en lien avec les acteurs de la recherche.

Pour les organismes de logement social, intervenir dans les territoires dits « détendus », dans un contexte de politique nationale de l’habitat prioritairement centrée sur l’accès au logement dans les territoires les plus « tendus », présente des enjeux spécifiques, souvent mal reconnus et pris en compte. Les organismes sont amenés à expérimenter et d’innover pour répondre aux besoins des populations et des collectivités locales dans ces territoires soumis à un déclin démographique, à un vieillissement de la population, à sa paupérisation, et à une déprise des marchés immobiliers.

L’engagement de cycle d’ateliers permettra d’actualiser la capitalisation sur les territoires détendus en tirant les premiers enseignements des possibilités réglementaires offertes par la loi ELAN pour la diversification des activités des OLS, mais aussi de la participation des organismes aux politiques nationales « Action Cœur de ville » et Petites villes de demain destinés à revitaliser les centralités en déclin. Ce nouveau cycle permettra également d’approfondir la réflexion sur des thématiques pour lesquels la spécificité des territoires détendus est encore peu reconnue : modalités de financement de l’acquisition-amélioration dans un marché immobilier dévalorisé, mixité sociale et gestion de la demande, déploiement de services aux locataires, complémentarité avec les politiques de logement métropolitaine, insertion aux programmes de revitalisation des centres-villes, recyclage urbain, etc. Ces travaux s’inscriront aussi dans un contexte de potentielles évolutions des choix résidentiels des ménages en lien avec la crise sanitaire, dont l’ampleur et les effets sont encore méconnus.

Ces ateliers, dont le programme sera défini début 2022, auront vocation à s’ancrer dans les territoires, en articulant une approche thématique et territoriale. Ils permettront à l’USH de faire des propositions pour mieux prendre en compte les spécificités de l’intervention des bailleurs sociaux sur ces territoires, dans la continuité des avancées déjà obtenues.

Géraldine CHALENCON, directrice opérationnelle