Extranet Presse Blog
Partager :
23/11/2020

Le logement abordable : une méthodologie développée en Bretagne, des enseignements de portée nationale

Le 22 octobre 2020, Espacité restituait les conclusions de l’étude menée depuis près de 2 ans sur la thématique du logement abordable pour la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) de Bretagne. Organisée en visioconférence, la réunion de rendre compte du travail réalisé par l’agence en collaboration avec Jean-Claude Driant.

Dans le cadre des travaux d’études multiples menés par la DREAL, l’enjeu de la solvabilité des ménages a émergé, avec comme conséquence des interrogations sur la notion de logement abordable. L’étude restituée le 22 octobre visait donc à interroger cette notion au prisme des caractéristiques spécifiques de la population bretonne. L’objectif était d’évaluer l’adéquation ou l’inadéquation entre l’offre et la demande, afin d’objectiver les besoins et de renforcer l’offre si nécessaire.

Pour répondre à cet objectif, la mission a été menée en deux temps, avec les finalités suivantes :

  • Evaluer l’offre abordable sur le territoire en confrontant les ressources des ménages et les niveaux de prix des logements, au sein de chacun des Etablissements publics de coopération intercommunale (EPCI), en vue notamment de disposer d’éléments de comparaison entre les territoires ;
  • Identifier les dispositifs existants, en Bretagne ou ailleurs, visant à encourager le développement de l’offre abordable, afin qu’ils puissent être portés à la connaissance de la DREAL et de ses partenaires.

Dans le cadre de cette mission, Espacité et Jean-Claude Driant, Professeur à l’institut d’urbanisme de Paris, ont collaboré pour définir une méthodologie d’analyse des capacités locatives et d’accession. Il s’agissait de définir les indicateurs adéquats pour évaluer, d’une part, les ressources des ménages sur un territoire donné, et d’autre part, le coût global du logement en accession (dans le neuf ou dans l’ancien, avec ou sans prêt à taux zéro, avec ou sans apport) ou en location (dans le parc privé et dans le parc social). Après plusieurs mois de travail sur les bases de données et d’arbitrages, le groupement a pu analyser les capacités des territoires bretons à répondre à la demande des ménages modestes (locataires des 2e et 4e déciles). Bien qu’appliquées au territoire breton, les approches méthodologiques développées pour cette étude sont de portées nationales et transposables dans une multitude de contextes.

L’agence a aussi remis à la DREAL un outil lui permettant d’actualiser les indicateurs relatifs aux coûts du logement et aux ressources afin de suivre la trajectoire des territoires.
La mission d’Espacité est donc à présent terminée mais le parcours de l’étude ne fait que commencer. La DREAL souhaite maintenant la partager auprès des territoires et en faire un outil opérationnel au service des EPCI.

Solène Lambert, chargée de mission et Anne-Katrin Le Doeuff, directrice générale déléguée