Extranet Presse Blog
Partager :
20/12/2019

DES PROJETS POUR ET AVEC LES HABITANTS

La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014, dite loi Lamy, rend obligatoire la création de conseils citoyens au sein des quartiers prioritaires de la politique de la ville et leur association à la co-construction, la mise en œuvre et l’évaluation des nouveaux projets de renouvellement urbain.
Soucieuse depuis de nombreuses années de reconnaître la maîtrise d’usage des habitants et de leur donner les moyens de l’exprimer, l’Ecole du Renouvellement Urbain s’est très tôt engagée en faveur de la formation des habitants. Depuis près de trois ans, cela se traduit notamment par une formation systématique des conseillers citoyens volontaires de tout le territoire national, France Métropolitaine et Outre-Mer.

Quels sont les fondamentaux de la politique de la ville et les objectifs incontournables du NPNRU ?

Quels sont les jeux d’acteurs et les modalités de gouvernance ?

Comment partager la maîtrise d’usage des habitants, en phase de diagnostic, de programmation et de mise en œuvre des projets ?

Toutes ces questions sont au programme de ces formations de 4 jours basées sur des enseignements théoriques mais aussi beaucoup de mises en situation et d’ateliers de travail destinés à asseoir la légitimité des conseillers.

Pour cette session de décembre, animée toute la semaine par Emilie Belval-Lavillonnière avec l’appui de Delphine Baudet-Collinet sur le volet habitat-relogement et Simon Pétrelle sur le volet GUSP, ce sont huit conseillers citoyens qui ont partagé leurs expériences (Anne Giroud, architecte-urbaniste de La Fabrique Urbaine). Cette semaine a été riche en débats, questionnements et échanges, avec des habitants venus des quatre coins du territoire : Mayotte, La Réunion, Guadeloupe, Nîmes et Villemomble, autant de territoires spécifiques et pourtant de problématiques communes.
La dernière journée de formation a été l’occasion de présenter les travaux réalisés aux membres du CGET, lesquels ont salué l’engagement des conseillers citoyens et la qualité de leurs réflexions.

Pour Espacité, cette semaine a à nouveau été l’occasion de partager son savoir-faire et de ses nourrir des expériences locales et du dynamisme de citoyens engagés en faveur de la transformation de leur quartier.

Emilie Belval-Lavillonnière, directrice opérationnelle