Extranet Presse Blog
Partager :
20/11/2020

Réforme des attributions – Espacité continue d’accompagner les associations régionales de l’USH dans la définition d’une stratégie d’intervention en inter-bailleurs via des ateliers participatifs à distance

Malgré la période de confinement, Espacité continue, dans le cadre d’un accord-cadre avec l’Union Sociale pour l’Habitat, d’accompagner les associations régionales dans la mise en œuvre de la réforme et des attributions.

Pour maintenir ce travail collaboratif à distance, Espacité fait appel à des méthodologies adaptées et innovantes. Au programme : le couplage de la visio-conférence avec l’utilisation d’une application permettant de proposer une nouvelle forme de participation écrite interactive, au travers de votes et d’activités de brainstorm.

En Normandie et en Franche-Comté, ces ateliers se sont portés sur la mise en œuvre de la gestion en flux. Ils ont permis de définir une feuille de route en inter-bailleurs et de s’accorder sur des méthodologies harmonisées sur l’état des lieux, le calcul de l’assiette d’attributions prises en compte ou encore le scénario de répartition des volumes d’attributions.

En Bourgogne, ce travail d’accompagnement à la mise en œuvre de la réforme s’est décliné à l’échelle des départements, s’adaptant au besoin des partenaires locaux.

L’animation a été guidée par la volonté de recueillir l’avis de tous de dégager des tendances sur les positions des participants. Des questions à choix uniques ou multiples et des ateliers post-it ont ainsi été proposés aux participants pour rythmer les échanges. Les prises de paroles ont permis de traiter les sujets plus qualitatifs et de partager des retours d’expériences. L’articulation entre les deux modalités de participation complémentaires a permis de dynamiser les ateliers et de favoriser la participation de personnes moins enclines à prendre la parole, a fortiori à distance.

Espacité a également su s’adapter à un auditoire de taille variée : entre 10 et 42 participants.

Ces ateliers ont permis de définir une stratégie d’intervention en inter-bailleurs et de clarifier pour les organismes et leurs partenaires les modalités de mise en œuvre de la réforme et les enjeux liés à ce changement de système.

Certains participants, parfois septiques en début de démarche, ont finalement apprécié la possibilité de co-construire dans le cadre d’ateliers à distance. Ce mode de fonctionnement permet en effet, malgré la crise sanitaire, de poursuivre dans un cadre collégial et partenarial les travaux permettant d’améliorer les processus d’attribution de logements sociaux.

Guillaume Pavageau,chef de projet et Julie Chicaud, chargée de mission